CHG
Avantages - Le peau à peau selon Nils Bergman
CHD

La méthode kangourou:

UNE ENTREVUE AVEC LE DR NILS BERGMAN

par Marit Olanders

 

"Le meilleur environnement d’un bébé pour grandir et prospérer est le corps de sa mère", explique le Dr Nils Bergman, un médecin spécialisé dans la méthode Mère Kangourou (KMC) en Afrique du Sud.

 

"Lorsqu'il est placé en peau à peau sur la poitrine de sa mère, le bébé reçoit la chaleur, la protection et la nourriture dont il a besoin, et son cerveau se développe de façon optimale. La peau de la mère est l'environnement naturel du bébé, à la fois physiquement et émotionnellement c’est la place la plus saine pour lui ".


Le corps de la mère est le seul environnement naturel sain pour un nouveau né

 Nils Bergman dit qu'il aimerait mettre l'allaitement des petits bébés dans un contexte plus large, et son point de départ est le point de vue biologique. Il dit que le comportement du bébé est déterminé par son environnement, et l'environnement dans lequel il est placé peut avoir un résultat positif ou négatif. L'environnement approprié pour un bébé est le corps de la mère, et il souligne que le bébé est totalement dépendant du fait de rester dans cet environnement optimal tout le temps.

Réponse de désespoir ou de protestation

"Ne pas rester en contact avec la peau de la mère, maintient Bergman, n'est pas seulement un comportement négatif mais créé également un état de stress physiopathologique. Cela est vrai pour la santé des bébés à terme ainsi que ceux qui sont nés prématurément. Comme d'autres mammifères qui sont déplacés de leur environnement naturel les bébés humains réagissent avec protestation et désespoir. Dans la phase de protestation le bébé essaie intensément de rétablir le contact avec son environnement correct - la mère - le plus souvent par des pleurs". Si cela échoue, le bébé, trop fatigué de pleurer, tombe dans un état de désespoir dans lequel l'individu se retire pour conserver son énergie nécessaire pour se  concentrer sur sa survie. Le résultat est une baisse de la température du corps et des battements du cœur tandis que dans le même temps il y a une augmentation considérable des niveaux d'hormones de stress, car un bébé séparé de sa mère, est réellement stressé. Quand le bébé est remis dans son environnement correct, c'est-à-dire en peau à peau sur la poitrine de sa mère, la température et la fréquence cardiaque reviennent à la normale.
Les bébés humains sont biologiquement très immatures quand ils naissent. Nils Bergman souligne que la taille du cerveau du nouveau-né représente 25% de sa taille finale, qu'il compare à 45% chez les chimpanzés et 80% chez les  antilopes. Ce n'est qu’à environ l'âge d’un an que le cerveau du bébé humain atteint 80% de sa taille finale. Comparativement aux autres mammifères, nous devrions avoir une grossesse de 21 mois. La raison pour laquelle les bébés humains naissent si tôt et si immatures, c'est le fait que la largeur du canal de naissance par le biais du bassin de la mère a été réduite lorsque nos ancêtres ont commencé à marcher debout. Dans le même temps le volume du cerveau a augmenté. La solution évolutive a été que les bébés ont commencé à naître plus tôt et donc plus immatures, et dans le besoin constant de soins parentaux.
En dépit de leur immaturité, les bébés humains dans leur environnement propre, en peau à peau sur la poitrine de la mère, peuvent prendre soin d'eux-mêmes, dit Nils Bergman. Il se réfère notamment à la recherche d'Ann-Marie Widström, ainsi que les conclusions d'autres chercheurs, montrant que le nouveau-né en bonne santé sans aucune contrainte et sans assistance, peut, s'il est placé sur sa mère, ramper jusqu'à sa poitrine, trouver le mamelon, le sein et commencer à s’alimenter.

Le bon environnement, c'est aussi l'allaitement libre

 Dr Bergman dit que les bébés dorment avec des cycles de 1 heure à 1 heure et ½. Mais même si le bébé est endormi, son cerveau enregistre s’il est ou non dans le bon environnement (peau à peau avec sa mère ou séparé de sa mère). Bien sûr, les bébés peuvent être amenés à dormir seul et pour des périodes plus longues, mais ce n’est pas un comportement inné, naturel ou sain.
Les coliques, selon Nils Bergman, peut être causées par un trop plein de lait pris en une seule fois, ou par le fait que le processus normal de digestion d’un nouveau-né s'arrête quand il est séparé de sa mère. Selon lui, la situation naturelle serait celle où le bébé est nourri environ toutes les 90 minutes, et qu’il consomme 30 ml de lait, ce qui correspond au volume d'une régurgitation réflexe. Parmi les conseillers en allaitement, on entend souvent parler de régurgitation réflexe qui se déroule au cours d'une tétée. Mais, selon Bergman, c'est un réflexe qui se produit parce que le bébé n'est pas nourri assez souvent, et prend trop en une tétée. Le jour de  la naissance, l'estomac du bébé ne peut contenir que 5 ml de liquide. Lorsque le bébé a une semaine de vie, son estomac peut contenir 30 ml. Si l'estomac est rempli de plus de 30 ml de lait par tétée, le trop plein est renvoyé par régurgitation. Sinon le surplus de lait est piégé dans l'estomac et les muscles du ventre sont étirés. Cela peut provoquer des coliques, explique Nils Bergman, en montrant la minuscule taille de l'estomac avec ses mains. En outre, si le bébé est séparé de sa mère après avoir été nourri, son niveau d'hormones de stress augmente à cause du traumatisme d'être séparé d'elle, et par conséquent la digestion s’arrête ce qui peut également provoquer des coliques. Le processus de digestion correcte d’un bébé est totalement dépendant du fait qu'il ne doit pas être séparé de sa mère.

Le développement du cerveau est  favorisé et amélioré par le contact avec la peau

Nils Bergman souligne : le plus grand avantage de l'enfant maintenu en peau à peau avec la mère pendant 24 heures par jour, et allaité librement, est le développement de son cerveau. Un bébé est né avec un nombre maximum de synapses (qui sont des connexions potentielles) entre les cellules nerveuses. Des voies neurologiques sont établies entre les synapses qui sont utilisés, et les synapses inutilisées meurent. A 6 mois toutes les cellules du cerveau du bébé sont pleinement développées. Après cela, les voies nerveuses développées vont devenir le facteur déterminant de la qualité de vie de l'individu. Ces voies nerveuses peuvent être des chemins de stress ou de plaisir liés selon l'environnement dans lequel le bébé est placé : proximité de la mère ou séparation d'avec elle.
Au cours des 8 premières semaines de vie, le contact peau-à-peau est le stimulant le plus important pour le développement du cerveau. Il dit que ce contact physique continu est une condition essentielle si l’on veut que les structures fondamentales du cerveau soient élaborées d'une manière saine. Après cette exigence, les stimuli les plus importants dont le cerveau a besoin pour le développement normal sont : le contact avec les yeux et la nécessité de recevoir les soins quotidiens par les parents. Parfois, les bébés doivent passer par des procédures douloureuses ou des situations stressantes, et à ces moments-là il est encore plus important pour le bébé d’être en contact peau à peau avec la mère.

"Quand mes enfants étaient petits, et ont eu des otites, ils dormaient mieux s’ils étaient autorisés à dormir sur ma poitrine. Je suis sûr que c’était ce qui était bon pour eux de toutes façons", dit Nils Bergman. "Ce que nous vivons pendant l'accouchement et les semaines suivantes, nous touche pour le reste de notre vie. Aujourd'hui, nous élevons nos enfants d'une manière qui est essentiellement pathologique."

Dans les sociétés occidentales, on entend souvent les conseils donnés pour que les bébés soient couchés sur le dos afin de développer leurs muscles. Nils Bergman souligne: "Ce qui est communément fait n'est pas nécessairement normal, ou ce qu'il faut faire". Un bébé qui est porté se développe d'une manière très différente d'un bébé qui est laissé en position couchée. Les différences physiques liées à la façon dont le bébé est placé, ne sont pas en elles mêmes de première importance, dit-il, c'est le résultat final - le développement optimal du cerveau résultant d'être porté par les parents - qui compte.
Nils Bergman fonde son raisonnement sur une recherche de la revue Allan Schore dans "Infant Mental Health Journal" de 2001, et il la compare avec la manière dont nous prenons soin de nos nouveau-nés dans le domaine de la néonatologie occidentale aujourd'hui. Il affirme que la quasi-totalité d'entre nous qui sont nés et ont grandi dans le monde occidental dans les dernières décennies, ont été empêchés d'atteindre notre plein potentiel.
"Au siècle dernier nous avons abandonné trois millions d’années de modèles d’éducation des enfants. Nous avons remplacé la surveillance continue de l'enfant, le co-dodo avec les parents, et l'allaitement à la demande immédiate par laisser l'enfant dormir seul, ignorer ses pleurs, et le nourrir toutes les quatre heures au biberon ", a-t-il ajouté.

Les mères ont besoin de soutien

Aujourd'hui les mères ont perdu leur instinct maternel parce qu'elles ont hérité des comportements inappropriés de leurs mères. Elles ont besoin de soutien afin de redécouvrir ces instincts. Une aide supplémentaire est nécessaire afin d'aider les mères à agir conformément à leurs instincts, dans une société qui ne comprend pas, et sans la mémoire culturelle. Un soutien est également nécessaire pour aider les parents à maintenir de façon ininterrompue et continue le bébé en  peau à peau pendant les premières semaines, même si cela signifie que le père ou quelqu'un d'autre prendra un moment pour relayer la mère.

Nils Bergman conclut que les mères ont également besoin de ce soutien pendant la grossesse, et il souligne l'importance du soutien d'une doula pendant l'accouchement, pour vivre la naissance de façon consciente et non passive, pour des résultats optimaux pour la mère et le bébé.

Ce qui précède est condensé d'un article de Olanders Marit, publié en Amningsnytt (allaitement Nouvelles) en Suède, décembre 2004.


Date de création : 17/03/2011 @ 17:49
Dernière modification : 17/03/2011 @ 17:49
Catégorie : Avantages


Imprimer l'article Imprimer l'article

CBG CBD
 
CHG
Réactions à cet article
CHD

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

CBG CBD
 
CHG
Annonce !
CHD

Bannière disponible pour insertion dans les sites internet partenaires.

Directrice publication : ABINET Julie

Ce site est listé dans la catégorie Bébé enfants ados : Bébé de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

CBG CBD
 
Galerie photos
coeur-vendee.jpg
Tissu et bandeau fabriqués en France
 

Voir les albums photos


Les Actu de Minilou
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 379

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 3

Total visites Total visites: 516642  

Webmaster - Infos

Ip : 54.92.128.223

^ Haut ^